Séminaire scientifique du LabEx “Maladies forestières et changements globaux” 01/06/23

Un séminaire dans le cadre de l’animation scientifique du WP1 et WP2 du LabEx aura lieu à Champenoux  le 1er juin 2023 à 9h15 à INRAE Champenoux en salle de conférence sur le thème “Maladies forestières et changements globaux”.

Résumé : Les changements globaux ont conduit à une augmentation de l’émergence de maladies d’arbres en forêt au cours des dernières décennies. Plusieurs aspects des changements globaux, comme l’intensification du commerce international ou le réchauffement climatique, peuvent avoir un impact direct ou indirect sur le degré d’adéquation entre l’agent pathogène, l’hôte et l’environnement. Ces facteurs peuvent agir simultanément en augmentant l’occurrence et/ou la sévérité de la maladie résultante. Dans cette journée thématique, nous présenterons plusieurs études menées par des équipes du LabEx sur des maladies forestières d’actualité et leurs apports en matière de connaissances ou de gestion de la santé de nos forêts.

Programme

Lien Zoom pour se joindre à la réunion : https://inrae-fr.zoom.us/j/8607715830?pwd=T2RiOUcvYVNVM3pGKzhEeElWaEJsZz09

Cycle de séminaire Forêts, Climat et Société : Weather shocks and adaptation: what impacts on the land use and deforestation? 04/05/23

Le 12e Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Philippe Delacote. Directeur de recherche au sein de l’Inrae sur le thème : « Weather shocks and adaptation: what impacts on the land use and deforestation? ».

Le séminaire est financé par le LabEx ARBRE et aura lieu le 4 mai 2023, à 14h, dans la salle Jacamon 1 à AgroParisTech Nancy.

Résumé: Extreme weather events, particularly droughts, have strong impacts on the livelihoods of populations in rural areas. In a context of low access to insurance and credit markets, households respond to such shocks by implementing different risk-management strategies, which in turn are likely to have an impact on the environment, in particular through land-use changes and deforestation. The aim of this project is to contribute to the emerging literature on the links between droughts and deforestation: (1) presentation of adaptation strategies that may impact deforestation, (2) presenting a case study on Democratic Republic of Congo, disentangling the time of the agricultural season at which droughts occur, (3) presenting heterogeneity of impacts at the pan-tropical level.

Lien pour suivre la conférence à distance : https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_wINGXNsvQXqhGuDX9-HNLw​

Cycle de séminaire Forêts, Climat et Société : « Dynamique, sylviculture et aménagement de la forêt boréale dans un contexte de changements climatiques » 14/04/23

Le onzième Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Yan Boucher, professeur en écologie et aménagement forestier à l’Université du Québec à Chicoutimi (CA), sur le thème : « Dynamique, sylviculture et aménagement de la forêt boréale dans un contexte de changements climatiques ».

Le séminaire est financé par le LabEx ARBRE et aura lieu le 14 avril 2023, à 14h, dans la salle Jacamon 1 à AgroParisTech Nancy.

Résumé: Avec les changements climatiques, le régime des perturbations devrait se modifier et pourrait altérer la résilience et la production des services écosystémiques de la forêt boréale. Les feux, les sécheresses, les épidémies d’insecte et l’aménagement forestier sont parmi les perturbations majeures à prendre en compte. Dans le passé, les archives forestières (cartographie, inventaire) et la dendroécologie se sont révélées très utiles afin de reconstituer les écosystèmes du passé et leur transformation contemporaine sous l’action du climat et des perturbations. Aujourd’hui, la prédiction de l’évolution et de la réorganisation des écosystèmes forestiers face à ces perturbations est une information critique. L’utilisation de modèles spatiaux permettant de prédire l’évolution des forêts s’avère indispensable afin de guider l’aménagement de la forêt boréale. Dans cette conférence, je présenterai un aperçu de ma programmation de recherche qui permettra de répondre à ces enjeux et qui met à profit l’utilisation de techniques diversifiées, impliquant l’écologie historique, la dendroécologie, la télédétection et la modélisation.

Lien pour suivre la conférence à distance : https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_6zXwnu1GSqm60pBaIRsu5A

Cycle de séminaire Forêts, Climat et Société : « Acquis et perspectives de l’utilisation du lidar en foresterie » 6 avril 2023

Ce dixième Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Richard Fournier, professeur à l’Université de Sherbrooke (CA) au Département de géomatique appliquée et spécialiste en télédétection et cartographie des écosystèmes naturels, qui nous présentera les « Acquis et perspectives de l’utilisation du lidar en foresterie ».

Le séminaire est financé par le LabEx ARBRE et aura lieu le 6 avril 2023, à 14h, dans la salle Jacamon 1 à Agroparistech Nancy.

Résumé: La télédétection lidar s’est grandement développée dans la dernière décennie au point de devenir un outil de télédétection incontournable dans un grand nombre de disciplines. Les données de lidar aéroporté (ALS – Airborne Lidar Scanning) sont maintenant routinièrement utilisées pour l’inventaire forestier. Plusieurs autres types de capteurs lidar se taillent graduellement une place dans des applications en foresterie. C’est le cas pour le lidar sur drone (ULS – UAV Lidar Scanning) qui permet l’acquisition de données dans des créneaux temporels précis. Pour sa part, le lidar terrestre (TLS – Terrestrial Lidar Scanning) a démontré sa grande capacité à sonder la canopée forestière. Dernièrement les lidars mobiles (MLS – Mobile Lidar Scanning) permettent l’acquisition de nuages de points détaillés, avec un minimum de contraintes pratiques. La présentation fera un tour d’horizon pour mettre en évidence où nous en sommes dans l’usage des données lidar. Il s’agira de faire ressortir les méthodes opérationnelles, et quels développements sont sur le point d’aboutir. Généralement, il s’agira de regarder comment les différents types de lidar permettent d’estimer avec exactitude les attributs forestiers des arbres. Grâce aux avancements technologiques et méthodologiques associés au lidar, nous nous approchons d’une gestion forestière à l’arbre près. Les améliorations technologiques associées aux capteurs permettent de prédire une accélération de l’usage du lidar en foresterie, tout comme dans un grand nombre de domaines (par ex. en milieu urbain ou pour les véhicules autonomes). Conséquemment, surmonter les limites actuelles associées aux données lidar permettra la mise en place d’applications qu’on ne croyait pas possible il y a peu de temps. Par exemple, il est maintenant possible d’intégrer la simulation de l’architecture des arbres à l’aide de la donnée lidar pour estimer les attributs structuraux des arbres, au-delà de ce qu’une personne peut mesurer sur le terrain.

Pour celles et ceux qui ne pourront pas assister en présentiel, vous pourrez le faire à distance en vous inscrivant au lien suivant :
https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_IBUqq3D0RfWdsTrhhHydbg

Annals of Forest Science events 2023

Annals of Forest Science organises special events at Nancy (INRAE Champenoux and AgroParisTech) and at Zürich (WSL-Birmensdorf). It is possible to follow the mini Symposiums at Nancy and Zürich, and the roundtable at Nancy on line:

See also https://www.inrae.fr/evenements/annals-forest-science-mini-symposium-and-round-table  for a detailed programme.

Summer School PROMOWOOD Promotion of wood as key element for achieving net zero» 19 – 26 August, 2023

Organized by SwissForestLab, ETH Domain Joint Initiatives MainWood & SCENE, NFZ.forestnet, the Summer School will take place from August 19 to 26, 2023 in Davos (Switzerland).

The goal of the Summer School “PROMOWOOD”, jointly organized by the ETH-Domain initiatives MainWood & SCENE, the SwissForestLab and the NFZ.forestnet, is to provide a holistic view on the promotion of wood along the wood value chain. The topic will be addressed by focusing on different angles: Environmental issues (forest dynamics in a changing environment), socio-economic and policy frameworks, possibilities of new wood products, and transdisciplinary challenges (interlinkage of scientific disciplines, stakeholder dialog). The participants will reflect on their own scientific work with respect to other disciplinary methods and discuss possible benefits of interdisciplinary approaches in their field.

The preliminary list of speakers: Peter Bebi (SLF), Alessandra Bottero (SLF), Calum Brown (Highlands Rewilding), Ingo Burgert (ETHZ, Empa), Erwin Dreyer (INRAE), Claude Gracia (HAFL, ETHZ), Marc Hanewinkel (Uni Freiburg), Andrew Held (New Generation Plantations), Stefanie Hellweg (ETHZ), Frank Krumm (WSL), Antonello Lobianco (INRAE), Andreas Rigling (ETHZ), Achim Schafer (FOEN), René Steiger (Empa), Esther Thürig (WSL).

More information:
https://swissforestlab.wsl.ch/en/events-and-outreach/summer-school/2023.html

Conférence “Monitoring des impacts du changement climatique sur les forêts françaises” 13 avril 2023

Lionel Hertzog du Laboratoire d’Inventaire Forestier (LIF) de l’IGN nous présentera  “Monitoring des impacts du changement climatique sur les forêts françaises” le Jeudi, 13 avril 2023 à 11:00 h en salle de conférence à INRAE Champenoux dans le cadre de l’animation scientifique du WP2 du LabEx ARBRE.

Résumé : Les changements globaux impactent la biodiversité et les écosystèmes. En Europe de l’ouest, où la majorité des espaces naturels sont gérés, se pose la question de l’adaptation de la gestion face à ces changements notamment dans un contexte où la production de ressources commercialisables n’est plus l’objectif unique de ces espaces. Au cours de ce séminaire je voudrais tout d’abord évoquer différents travaux passés analysant l’impact de différents changements globaux comme la fragmentation ou l’intensification des pratiques agricoles sur la biodiversité et le fonctionnement d’écosystèmes gérés. Ces travaux ont été réalisés à différentes échelles allant du site expérimental à l’échelle nationale et se sont appuyés sur différent type de jeux de données notamment issu de programmes de monitoring ou de science participative. Je terminerais en présentant mes axes de recherche futurs, en particulier l’effet de modulation de la structure et de la composition sur la réponse des peuplements forestiers face aux changements climatiques

Vita :
    10.2022 – présent : chargé de recherche au Laboratoire d’Inventaire Forestier, IGN, Nancy
    10.2019 – 09.2022 : employé scientifique institut Thünen pour la Biodiversité, Braunschweig, Allemagne
    04.2017 – 09.2019 : PostDoc université de Gand, Belgique
    07.2013 – 01.2017 : PhD université de Jena et Technical University Munich, Allemagne

Séminaire Forêts, Climat et Société « Bioéconomie et forêt, quelles questions pour nos recherches ? » 4 avril 2023

Le 9ème Séminaire Forêts, Climat et Société animé par Meriem Fournier sur le thème « Bioéconomie et forêt, quelles questions pour nos recherches ? » aura lieu le 4 avril 2023, à 14h, dans la salle Jacamon 1 à Agroparistech Nancy, avec le soutien financier du LabEx ARBRE.

Résumé:
La bioéconomie est une stratégie c’est à dire un concept sociopolitique. Repoussoir pour les uns qui y voient la surexploitation des ressources du vivant au service d’une économie sauvage, indispensable pour d’autres qui y voient la fin de l’exploitation des ressources fossiles non renouvelables, cette stratégie évolue et peut prendre plusieurs formes décodées par les économistes et politistes. Si on va jusqu’à l’associer à “l’économie de la vie” de Jacques Attali (1), c’est la stratégie qui permet de se préparer à ce qui vient, en réponse aux crises planétaires que les activités humaines provoquent. En 2020, INRAE a publié une réflexion prospective interdisciplinaire qui définit des priorités de recherche pour la bioéconomie (2). Cette prospective met l’accent sur le “nexus” bioéconomie qui force la rencontre entre sciences des écosystèmes et des ressources naturelles, sciences des technosystèmes qui s’intéressent aux processus de transformation et de mise en marché par les entreprises, et sciences économiques et sociales qui décodent les systèmes humains (la politique, la législation, les règlementations, les organisations territoriales à mondiales …). Le rapport INRAE insiste aussi sur la dimension territoriale en tant que priorité de recherche pour aborder comment se construit la bioéconomie opérationnelle. Bien que des chercheurs des communautés forêt bois aient participé à ce rapport de prospective, les priorités énoncées demandent un effort de traduction pour les rendre pertinentes et applicables pour le secteur forêt bois. Mais ce rapport a le mérite de nous engager à aborder le nexus de la bioéconomie entre biodiversité, biosourcé, biotechnologie et le “bio” comme projet de société. Dans ce contexte, la filière forêt bois est-elle spontanément un modèle pour la bioéconomie ou au contraire une filière du passé à transformer en suivant l’exemple d’autres filières plus récentes de valorisation non alimentaire de la biomasse ? quelle est la place de l’arbre dans les stratégies et représentations de la bioéconomie ? En quoi les recherches sur la bioéconomie concernent la biologie de l’arbre ou l’écologie des forêts ? Symétriquement, comment est-ce que la bioéconomie impacte les recherches en sciences du bois qui travaillent sur les procédés et produits issus de la matière première bois via par exemple la chimie verte ou des substances naturelles, l’écoconception de la construction … Et surtout quelles priorités de recherche pour aborder la complexité des interactions dans le nexus.

(1) Jacques Attali. L’économie de la vie. Fayard. 2020.(2) Monique Axelos et al.. Réflexion prospective interdisciplinaire bioéconomie – Rapport de synthèse. INRAE. 2020, 70 p. ⟨hal-02866076⟩

Pour celles et ceux qui ne pourront pas assister en présentiel, vous pourrez le faire à distance en vous inscrivant au lien suivant :
https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_Z_132NzQSiiL-BbK_LC0-Q

Equipe d’organisation :
Nikola Besic (LIF, ENSG/IGN) –  nikola.besic@ign.fr
Lesly Cassin (UMR Beta, Université de Lorraine) – lesly.cassin@univ-lorraine.fr
Julien Sainte-Marie (UMR Silva, AgroParisTech) – julien.sainte-marie@agroparistech.fr

ReGeFoR 2023 : Complexifier la structure et la composition des forêts pour les adapter au changement du climat et de nos sociétés ? 19-21 juin 2023

Thèmes abordés : 
Quel état des lieux pouvons-nous collectivement poser pour apprécier l’intérêt du mélange ? Et plus largement la complexité de composition et de structure des forêts est-elle un atout pour faciliter leur adaptation au changement climatique et répondre aux défis de gestion de la biodiversité ? Cette complexité est-elle un gage d’agilité face aux incertitudes ? La complexité des forêts intègre en effet les mélanges d’espèces à différentes échelles spatiales, la diversité génétique dans les populations, la complexité naturelle ou créée, des structures diverses impliquant le bois mort, les dendromicro-habitats et autres micro-habitats forestiers, les mélanges pied à pied, par bouquets ou parquets (au sein des unités de gestion), les irrégularités de structure ou d’âges, les mosaïques paysagères, ….

Le séminaire lieu du 19 au 21 juin 2023 à INRAE Grand Est Champenoux, avec le soutien du LabEx ABRE.
Infos et inscription : site web de l’évènement

Séminaire “Ensemble, sauvons la forêt de Chantilly, exemple d’un programme de recherche – action” 09/02/23

La Forêt de Chantilly est atteinte par le dépérissement de sa chênaie. Grâce à un consortium piloté par le LabEx ARBRE, un programme de recherche-action interdisciplinaire de très grande envergure (12 laboratoires, plus de 40 chercheurs) a été co-construit avec les acteurs cantilliens et mis en place depuis 2020 pour faire de cette forêt un laboratoire in-situ d’adaptation des forêts au changement climatique. La démarche ainsi que les résultats acquis à ce jour, et quelques éléments de discussion seront présentés lors de ce séminaire coorganisé par les unités BEF et LSE.

Contact : laurent.saint-andre@inrae.fr