Retour sur le séminaire de prospectives ARTEMIS de Bussang organisé par le LabEx ARBRE

Dans le prolongement de Lorraine Université d’Excellence (LUE), une dynamique interdisciplinaire (PI) se construit autour de la forêt et du bois. Après 10 ans d’initiatives et d’avancements de la recherche sur le site, le LabEx ARBRE (Recherches Avancées sur la Biologie de l’Arbre et les Écosystèmes Forestiers) prendra fin en décembre 2024. En suivant cette dynamique et en se basant sur des questions et des enjeux liés aux différentes dimensions de la forêt et du bois, la communauté travaillant dans ces domaines a proposé le PI-ARTEMIS (Advanced Research and Education on the Biology, Ecology, Management, and Biomonitoring of Forest Ecosystems in a Changing World).

Dans le but de co-construire cette proposition et de permettre aux différents partenaires de mieux se connaître, un séminaire de prospectives a été organisé du 27 avril au 29 mars 2024 à Bussang, dans les Vosges. L’objectif de cette rencontre était de stimuler la réflexion collective, d’identifier les défis et les opportunités à venir, et d’imaginer des solutions créatives pour façonner l’avenir de la forêt. Environ 37 scientifiques ou représentants de diverses équipes du CNRS, de l’IGN, d’INRAE et de l’Université de Lorraine (BEF, BETA, CEREFIGE, DynAMic, ERPI, IAM, IRENEE, LERMAB, LIEC, LORIA, LRGP, SILVA), ainsi que de l’ANSES, et des secteurs forêt/bois (CNPF, la Coopérative Forestière Forêts & Bois de l’Est, l’ONF, le Parc National des Forêts et la SRAL/DRAAF – Le Pôle Santé des forêts du Grand Est) ont participé.

Après une présentation de LUE et de l’état d’avancement de la proposition, les objectifs du séminaire ont été définis. Les journées ont associé divers ateliers pratiques (jeu sérieux Explicit développé par Tous Chercheurs) et de réflexion (post-it, world café) pour identifier les mots-clés, les échelles, les enjeux auxquels notre communauté doit s’inscrire (régional, national, européen et plus encore), nos forces et faiblesses, mais aussi pour débattre des moyens d’animation et les moyens de soutenir et de promouvoir la recherche, la formation locale, et la recherche participative. Des présentations flash des représentants des Unités, équipes ou thématiques ont également permis de découvrir le collectif intéressé par la forêt et le bois, ainsi que d’autres disciplines non centrées sur la forêt, mais néanmoins importantes dans les recherches interdisciplinaires (ex : le droit, le processus de gestion et de planification, l’innovation). Une visite sur le terrain dans une exploitation forestière et les discussions avec les praticiens ONF ont permis de visualiser les enjeux de gestion, de biodiversité et le ressenti des agents de terrain sur ces aspects, la filière et le marché du bois. Les échanges entre les agents ONF et les participants du séminaire ont notamment porté sur la gestion forestière dans un contexte de crise sanitaire (scolytes) ou de zones sensibles (zones humides telles que les tourbières).

L’équipe de Direction du Labex ARBRE tient à remercier les participants pour leur engagement et leur participation active à ces trois jours riches en échanges et en découvertes.

La communauté ARTEMIS est en pleine construction. Si vous êtes intéressés par les domaines couverts sur les domaines forêt/bois, n’hésitez pas à prendre contact avec stephane.uroz@inrae.fr

https://www.inrae.fr/actualites/retour-seminaire-prospectives-bussang-organise-labex-arbre-animer-proposition-programme-interdisciplinaire-lue-thematique-foret-bois-artemis

Cycle de séminaires Séminaire Forêts, Climat et Société – 14/03/24

Soutenu par le LabEx ARBRE, le 15ème Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Valentin Mathieu, Ingénieur de Recherche AgroParisTech rattaché à l’UMR SILVA et chercheur associé à l’UMR BETA, qui nous présentera un panorama de ses travaux de thèse menés en économie forestière.
Son intervention portera sur le sujet : « Le bois, le commerce, les villes : vers de nouvelles approches de modélisation de l’économie mondiale du bois ».

Le séminaire aura lieu le jeudi 14 mars 2024 à 14 heures, dans la salle Jacamon 1 à AgroParisTech, campus de Nancy.

Résumé :
Pour atteindre les objectifs de développement durable et de gestion durable des ressources naturelles, une compréhension approfondie des différents facteurs qui contribuent à l’économie du bois, ainsi qu’une prévision précise de l’offre et de la demande de bois, sont essentielles. De telles analyses s’appuient aujourd’hui principalement sur des modèles, les “modèles de flux commerciaux de bois”, qui étudient la production, le commerce et la consommation de bois.  Mes travaux de thèse mènent une analyse critique des pratiques contemporaines de modélisation des flux commerciaux de bois, et proposent des approches originales de modélisation pour l’analyse économique de la demande urbaine en bois et du commerce international des produits bois. Ces travaux se divisent en quatre chapitres. Le chapitre 1 présente une méta-analyse des concepts de modélisation des flux commerciaux du bois. Il conclut que les modèles économiques s’appuient sur un ensemble restreint de quatre catégories de facteurs, négligeant ainsi d’autres facteurs importants, comme l’urbanisation. Le chapitre 2 développe une modélisation spatiale de la demande urbaine en bois. En prenant en compte l’urbanisation comme facteur de l’économie mondiale du bois, le modèle propose une représentation réaliste et précise des phénomènes économiques forestiers, suggérant un rôle déterminant des dynamiques urbaines dans l’économie globale du bois. Le chapitre 3 met en évidence plusieurs incohérences entre les données d’exportation et d’importation et propose une méthode pour tenir compte des erreurs de mesure dans les analyses commerciales. Ce chapitre suggère que ces disparités sont significatives et que le fait de ne pas corriger les modèles pour tenir compte des erreurs dans les données commerciales biaise les résultats des modèles. Le chapitre 4 effectue une analyse de réseau du commerce du bois rond. Bien que cette analyse soit principalement descriptive, elle fournit un modèle réaliste d’évaluation de la structure du réseau commercial et ses dynamiques. Mes travaux de thèse mettent en avant la nécessité d’anticiper la future demande urbaine en bois, questionnent l’efficacité des politiques de régulation économique appliqués aux forêts et aux produits bois, et suggèrent des stratégies commerciales visant à minimiser les risques de marché.

Pour celles et ceux qui ne pourront pas assister en présentiel, vous pourrez le faire à distance en vous inscrivant au lien suivant : https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_C-e-qtMMRfSYGYsQKY1QVQ

Equipe d’organisation :

Retrouvez nos précédents séminaire sur Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCI8mDTpK0A6Jn_66kbkgPbA

Cycle de séminaires Séminaire Forêts, Climat et Société – 13/12/23

Soutenu par le LabEx ARBRE, le 15ème Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Pava Savicevic, Jelica Gazdic et Filip Vujovic – trois jeunes chercheurs de l’Agence de protection de l’environnement du Monténégro, qui seront en visite dans l’hexagone à l’initiative de l’Ambassade de France au Monténégro. Leur intervention conjointe portera sur le sujet :

« Agence de protection de l’environnement du Monténégro : le monitoring et la préservation des forêts ». 

Le séminaire aura lieu le 13 décembre 2023, à 14h, dans la salle Jacamon 1 (AgroParisTech – Nancy).

Résumé:
Environmental Protection Agency of Montenegro (EPA) was formed in 2008, as a governmental agency, currently under the Ministry of Tourism, Ecology, Sustainable Development and Northern Region Development. EPA is working, but not limited, on: monitoring of the environment, preparation of reports and assessments, issuing permits, communication with relevant international and national organizations and the public, followed by other matters established by the Law on the Environment and special regulations. Even though the size of our country might not suggest, both bio and geo diversity are admirable. This was the greatest motivation for Parliament of Republic of Montenegro to assemble the declaration of ecological state in 1991. What was, without a doubt, a brave step in the right direction, couldn’t stop the rising challenges in environmental protection and sustainable development, which increased together with consumerist culture and globalization. Here, we are focusing on the forest management and preservation challenges Montenegro is currently facing. Forest disturbance analyses were done for 2 characteristic areas: Opasanica – river valley in central Montenegro, known for intense logging activity, and Prokletije – NP in the eastern Montenegro, where forests are protected depending on the zone of the park. Disturbance areas are detected by analysing remote sensing images, more precisely Landsat 8 imagery. By setting the multidimensional raster, a series of images taken for same location, but different time, were prepared for change detection with the use of LandTrend algorithm (ArcGIS Image Analysis Extension). As an outcome, maps of abrupt forest disruption for the 2 areas were created. They later served for: in the case of Opasanica comparison with legal logging activity for the same years, by which it’s possible to get the illegal logging activity reach and locations; and for recognizing the bark beetle reach for Prokletije NP (in combination with field work), which also can help in future in establishment of bark beetle defence action plan, its implementation and monitoring.  These analyses show the importance of use of modern technologies in governmental agencies, in this case for forest monitoring and protection, and the power of GIS for environmental monitoring and protection in general.

Pour celles et ceux qui ne pourront pas assister en présentiel, vous pourrez le faire à distance en vous inscrivant au lien suivant :
https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_xFQXahXIRpiPLhx4cpAAfA#/registration

Equipe d’organisation :
Nikola Besic (LIF, ENSG/IGN) – nikola.besic@ign.fr
Esther Devilliers (UMR Beta, INRAe) – esther.devilliers@inrae.fr
Julien Sainte-Marie (UMR Silva, AgroParisTech) – julien.sainte-marie@agroparistech.fr

Retrouvez nos précédents séminaires sur Youtube:https://www.youtube.com/channel/UCI8mDTpK0A6Jn_66kbkgPbA

 

Nouvel appel à projets “ARTEMIS”

Un nouvel appel à projet ‘Graines d’ARTEMIS’ vient d’être lancé.

Il a pour objectif d’initier et de soutenir des collaborations et des projets originaux en accord avec les axes thématiques qui seront développés dans le programme interdisciplinaire (PgI) ARTEMIS de LUE. Il se situe sur des fronts de sciences ou présentant un potentiel de valorisation, de transfert technologique, de formation ou de médiation scientifique importants dans les différentes dimensions de la forêt et du bois.

Fin des soumissions : 30 novembre 2023
Retrouvez toutes les informations sur cette page : https://mycor.nancy.inra.fr/ARBRE/?page_id=13580

Journée des Docs & Postdocs du LabEx 04/10/23

La journée des Docs et Postdocs 2023 du LabEx ARBRE se tiendra à INRAE Champenoux le 4 octobre 2023 en salle de conférences.
Elle mettra en lumière toutes les avancées récentes en termes de biologie, biotechnologie, écologie, sciences du sol, chimie et économie réalisées dans notre consortium multidisciplinaire. Avec des discussions en table ronde, des exposés scientifiques et des présentations de posters, elle constitua un forum passionnant pour les échanges interdisciplinaires entre les participants mais sera l’occasion également de relater les dernières tendances dans les domaines de la recherche forestière.

Retrouvez toutes les informations ici

Séminaire du Professeur Rafael V Ribeiro (UNICAMP , Brazil) – 29/06/23

Le jeudi 29 juin nous aurons à 14H en salle Tilleul (Centre INRAE, Champenoux) un séminaire donné par le Prof. Rafael V Ribeiro (UNICAMP , Brazil) et intitulé ” Rootstocks and drought tolerance in citrus trees: recent findings ”

Contact: anthony.gandin@univ-lorraine.fr

Lien teams pour se suivre en visioconférence : https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3ameeting_MmY5NWE1MWEtMWQ0Mi00ODEyLWFkNDAtN2MwNDA4YjlmZGRh%40thread.v2/0?context=%7b%22Tid%22%3a%22158716cf-46b9-48ca-8c49-c7bb67e575f3%22%2c%22Oid%22%3a%226b91f998-0a0a-49d6-818a-4699cc17c2d7%22%7d

Séminaire : “Ozone and CO2 sensing mechanisms in guard cells” – 26/06/23

Un séminaire : “Ozone and CO2 sensing mechanisms in guard cells” animé par le Professeur Hannes Kollist de Plant Signal Research Group, Institute of Technology, University of Tartu aura lieu le lundi 26 juin à 13h30 à INRAE Champenoux en salle de conférences.

Hannes Kollist is passionate about cellular signaling systems recruited in plant-environment interactions. During his work, he has learned how to understand complex biological systems and then to use this information to innovate plant form and function. Currently, he is working on two topics, how to improve plant water use efficiency and development of a plant gas exchange platforms to boost plant biology research by creating value-added products or services

Lien pour suivre le séminaire en visio :
https://inrae-fr.zoom.us/j/96664583114

Contact : yves.jolivet@univ-lorraine.fr

Cycle de séminaire Séminaire Forêts, Climat et Société 12/06/23

Soutenu par le LabEx ARBRE, le treizième Séminaire Forêts, Climat et Société accueillera Miguel Rivière, Ingénieur des Ponts des Eaux et des Forêts et docteur en économie spécialisé dans le secteur forestier. Ses travaux de doctorat au BETA ont concerné l’utilisation de modèles de simulation intégrés écologie-économie pour la prospective dans la filière bois. Désormais au CIRED, ses recherches portent sur l’atténuation et l’adaptation au changement climatique en forêt et les attitudes des acteurs quant à la gestion des forêts, au niveau territorial. Son intervention s’intitule : « Interdisciplinarité et modélisation : Comprendre les phénomènes environnementaux complexes, illustrations à travers l’étude du risque d’incendie ».
Le séminaire aura lieu le lundi 12 juin, à 14h, dans la salle Jacamon 2.

Résumé: L’objectif du séminaire sera de mettre en lumière l’importance de l’interdisciplinarité, de la modélisation et de l’intégration pour comprendre les phénomènes environnementaux complexes. Deux travaux de recherche sur le risque d’incendie seront présentés pour illustrer cet intérêt en intégrant les sciences économiques et de l’environnement, dans l’optique d’éclairer la prise de décision au niveau politique sur ces questions. Le premier exemple concerne l’exploration des implications économiques et environnementales d’une augmentation du risque d’incendie d’ici la fin du siècle. L’approche adoptée repose sur un couplage entre un modèle écologique de l’activité des feux à grande échelle et d’un modèle économique de la filière bois. Au-delà des impacts directs, l’analyse a examiné la propagation de différentes sources d’incertitudes climatiques le long de la chaîne de modélisation, mettant en évidence les liens complexes entre les facteurs économiques, environnementaux et climatiques. Le deuxième exemple concerne l’évaluation spatialisée de la vulnérabilité des territoires au risque d’incendie. Une approche basée sur l’analyse multicritère a été utilisée, intégrant des données environnementales, socio-économiques et démographiques. L’approche était également participative et basée sur du dire d’experts, mais aussi sur l’utilisation de simulations numériques. Les résultats ont été ensuite discutés lors d’ateliers, permettant ainsi une meilleure compréhension des facteurs de vulnérabilité et la co-construction de mesures de gestion du risque.

Lien pour s’inscrire à distance : https://inrae-fr.zoom.us/webinar/register/WN_gKJbTccTSnmdtQQmRNAJeA#/registration

Plus d’informations :
Nikola Besic(LIF, ENSG/IGN) –  besic@ign.fr
Esther Devilliers(UMR Beta, INRAe) – devilliers@inrae.fr
Julien Sainte-Marie (UMR Silva, AgroParisTech) – sainte-marie@agroparistech.fr