PhD Defense: A. Maupetit

Agathe Maupetit soutiendra sa thèse, intitulée “Potentiel évolutif et déterminisme génétique de caractères d’agressivité et morphologiques de l’agent de la rouille du peuplier,Melampsora larici-populina“, le mardi 18 décembre à 9h dans la salle de conférences à l’Inra, devant le jury suivant :

Marie Foulongne-Oriol, Chargée de recherche, INRA Bordeaux, Rapporteure
Bruno Le Cam, Directeur de recherche, INRA Angers, Rapporteur
Chloé Delmas, Chargée de recherche, INRA Bordeaux, Examinatrice
Katherine Hayden, Chercheuse, RGBE Edimbourg, Examinatrice
Cécile Robin, Directrice de recherche, INRA Bordeaux, Examinatrice
Pascal Frey, Directeur de recherche, INRA Nancy, Directeur de thèse
Fabien Halkett, Chargé de recherche, INRA Nancy, Co-directeur de thèse, invité
Stéphane De Mita, Chargé de recherche, INRA Nancy, Co-directeur de thèse, invité

Agathe Maupetit will defend her PhD thesis, entitled “Evolutionary potential and genetic underpinnings of aggressiveness and morphological traits in the poplar rust fungus,Melampsora larici-populina“, on Tuesday, December 18 at 9:00 am in the conference room at INRA.

Résumé :Pour lutter contre les agents phytopathogènes, la sélection de plantes résistantes est la stratégie la plus rentable et la plus écologique. Les résistances quantitatives, basées sur des mécanismes de résistances complexes, sont connues pour être sujettes à l’érosion, en cas d’évolution de l’agressivité des agents pathogènes. L’objectif de ce travail basé sur le pathosystème peuplier – rouille du peuplier(Melampsora larici-populina) est d’évaluer le potentiel évolutif des caractères d’agressivité et morphologiques du parasite par des approches de génétique quantitative et d’identifier les bases génétiques par génétique d’association. Pour estimer la plasticité, l’héritabilité et les compromis évolutifs d’un ensemble de caractères quantitatifs, nous avons précisément mesuré leurs variations dans quatre populations contrastées du champignon. Nous avons montré que le volume des spores est un caractère héritable qui évolue rapidement. La quantité de mycélium in plantaest aussi héritable mais très conservée car sous sélection stabilisante dans les populations étudiées. Le temps de latence, la taille des lésions et le taux de sporulation présentent une héritabilité faible, ce qui explique l’absence d’évolution observées au cours du temps pour ces trois caractères. Les caractères liés à la fonction de sporulation semblent être les plus plastiques le long d’un gradient de maturité foliaire. L’ensemble de ces résultats suggère que la sporulation est la fonction la plus contrainte par l’environnement biotique et donc la meilleure cible pour la mise en place de résistances durables chez le peuplier. Si aucune base génétique de ces caractères quantitatifs n’a été mise en évidence, nous avons localisé un locus d’avirulence potentiel (Avr7) sur lequel une caractérisation fonctionnelle est envisagée.

Mots clés :Champignon phytopathogène, génétique quantitative, évolution, pouvoir pathogène, GWAS (étude d’association sur génome complet)

Abstract:To control plant pathogens, breeding resistant plants is the most cost-effective and ecological strategy. Quantitative resistances, which are based on complex plant mechanisms, are known to be exposed to erosion through an increase of pathogens aggressiveness. Through the study the poplar – poplar rust (Melampsora larici-populina) pathosystem, this work aims to estimate the evolutionary potential of aggressiveness and morphological traits using quantitative genetic approaches and to identify molecular bases through genome-wide association study. To estimate plasticity, heritability, and trade-offs for a set of quantitative traits, we precisely measured their variation in four contrasted pathogen populations. It appeared that spore volume is highly heritable and evolved rapidly. In plantamycelium quantity is also heritable but constant because of stabilizing selection occurring in the studied populations. Latent period, lesion size and sporulation rate exhibit low heritability, which explains the absence of evolution during the studied time period. Traits involved in the sporulating function seem to be the most plastic ones along a leaf maturity gradient. Altogether, these results suggest that sporulating function is the more constraint by the biotic environment and thus the best target for the construction of durable resistance in poplar. No genetic underpinning has been found for quantitative traits, but we have identified a potential avirulence locus (Avr7), opening the way for its functional characterization.

Key words:fungal plant pathogen, quantitative genetics, evolution, pathogenicity, GWAS (genome-wide association study)

PhD Defense : François Maillard

François Maillard soutiendra publiquement ses travaux de thèse portant sur :
Le rôle des communautés microbiennes dans la dégradation de la matière organique en forêt dans un contexte d’exportation intense de biomasse 
 
Dirigés par Marc Buée et Dominique Gérant le 26 octobre à 9h00
Salle de conférence
Centre INRA Grand Est – Nancy
Champenoux
Jury
Patricia Luis, Maître de Conférences, Université de Lyon (Rapporteur)
François Buscot, Prof. Dr., Helmholtz Centre for Environmental Research (Rapporteur)
Daniel Epron, Professeur des Universités, Université de Lorraine (Examinateur)
François Rineau, Prof. Dr., University of Hasselt (Examinateur)
 
Résumé :
En Europe, le bois est la première source d’énergie renouvelable. La transition énergétique se traduit par une intensification de l’exploitation des forêts. L’effet de ces pratiques sylvicoles sur les communautés microbiennes du sol est encore peu étudié. Au cours de ma thèse, j’ai évalué les conséquences d’une manipulation artificielle de matière organique en forêt tempérée sur la diversité fonctionnelle et taxonomique des communautés bactériennes et fongiques telluriques dans six sites expérimentaux (réseau expérimental MOS). Parallèlement, une caractérisation fonctionnelle des communautés microbiennes a également été réalisée dans un contexte proche des réalités de l’intensification des pratiques sylvicoles sous climat tropical en plantation d’Eucalyptus. Si certains descripteurs fonctionnels de la dégradation de la matière organique sont particulièrement informatifs, les activités microbiennes de dégradation de la chitine, polymère azoté des arthropodes et champignons, sont apparues très sensibles au retrait de matière organique. C’est pourquoi, par des approches de génomiques comparatives, nous avons cherché à estimer le potentiel chitinolytique des différentes guildes fongiques des sols. En conditions contrôlées, nous avons ensuite quantifié les capacités potentielles de mobilisation et de transfert du carbone et de l’azote, à partir d’une matière organique microbienne riche en chitine, par un champignon ectomycorhizien en symbiose avec son hôte. Enfin, la généricité des fonctions chitinolytiques d’un plus large spectre d’espèces fongiques ectomycorhiziennes a été évaluée par le couplage d’approches enzymatiques et isotopiques. L’ensemble de nos résultats met en lumière le rôle significatif des champignons ectomycorhiziens dans la mobilisation du carbone et de l’azote à partir de certaines formes de matière organique, et la nécessité de prendre en compte le compartiment microbien dans les études d’impact des pratiques sylvicoles.
 
Abstract:
One of the main usages of wood in Europe is renewable energy supply that implies intensification of forest management to respond to this increasing demand. However, the impact of intense forestry practices on soil microbial communities remains poorly investigated. In the frame of my PhD thesis, I evaluated effects of artificial organic matter removal on functional and taxonomical diversity of soil bacterial and fungal communities in temperate forest, using six experimental sites across France (INRA MOS experimental network). In parallel, I also characterised impact of intensified forest management practices on functional microbial communities in tropical plantation of Eucalyptus trees. This work permitted to identify several sensitive functional indicators of organic matter degradation. Notably, the degradation of chitin – a nitrogen polymer main component of arthropods and fungal cell walls – was revealed to be particularly sensitive to organic matter removal. Genomics and enzymatic approaches were then used to estimate chitinolytic potentials of the different genera of soil fungi. In controlled conditions, we were able to quantify ectomycorrhizal fungus carbon and nitrogen mobilisation and transfer capacities from chitin enriched organic matter to its host during symbiotic interaction. Finally, we evaluated chitinolytic functions of ectomycorrhizal fungi at large scale by combining enzymatic and isotopic approaches. Taken together, the results acquired in the frame of my PhD thesis, illustrate the significant role of ectomycorrhizal fungi in carbon and nitrogen mobilisation from organic matter. We particularly highlight that microbial compartment in soil must be considered in studies of forest management practices.

Seminar: F. Rineau

François RINEAU, Uhasselt (Belgium): more information here
Thursday 25th October (1:30 pm) Conference room at Champenoux- 
Titre:  « Using ecotron facility to study the effects of climate change on ecosystem services»

Seminar: C. Bonnot

  • 28 septembre 2018 – 13h30 INRA (LGEF): Clémence Bonnot (IAM ecogeno) “Characterisation of the nutritional signals regulating the establishment and maintenance of ectomycorrhizal symbiosis (ECM) in Pop

HDR Defense: A. Hecker

La soutenance de l’HDR d’Arnaud Hecker  intitulée

“Vers l’identification des substrats et des ligandsdes glutathion transférases de plantes : des enzymes ubiquitaires impliquées dans la détoxication et le métabolisme secondaire”,

aura lieu le 29 octobre à 14h00 dans l’Amphi 7 de l’Université de Lorraine à Vandoeuvre-lès-Nancy,

Résumé

Les glutathion transférases constituent une famille multigénique d’enzymes très répandues chez les organismes vivants. Cette présence ubiquitaire, associée à une redondance importante, souligne une origine probablement très ancienne de ces enzymes. Elles sont notamment impliquées dans la détoxication intracellulaire de molécules toxiques exogènes appelées xénobiotiques et dans le métabolisme secondaire. Habituellement, ces enzymes catalysent l’ajout ou l’élimination de glutathion sur divers substrats liés dans leur site actif. Certaines d’entre-elles possèdent également une propriété « ligandine » dédiée au transport ou au stockage de divers ligands qui peuvent éventuellement se lier à l’extérieur du site actif de l’enzyme. En dépit d’une littérature très abondante, les fonctions précises de ces enzymes, de même que la nature des substrats endogènes ou exogènes qu’elles catalysent, restent inconnues dans la plupart des cas chez les plantes. Il s’agit pourtant d’un point essentiel qui permettrait de mieux appréhender leurs rôles biologiques. Afin d’éclaircir ces différents points, mes travaux de recherche se sont orientés depuis plusieurs années vers l’analyse structure-fonction des glutathion transférases de plantes tout en se focalisant sur l’isolement et l’identification de leurs substrats ou ligands physiologiques.

PhD Defense : T. Perrot

Thomas Perrot soutiendra publiquement ses travaux de thèse portant sur :

La diversité fonctionnelle des systèmes de détoxication chez les champignons lignolytiques

 Dirigés par Eric Gelhaye et Mélanie Morel-Rouhier le 26 septembre à 14h00 Amphithéâtre 7, Faculté des Sciences et Technologies, Vandœuvre-lès-Nancy

 

Résumé :

Les champignons décomposeurs du bois jouent un rôle important dans le cycle du carbone en participant notamment au recyclage de la matière organique. Outre leur aptitude à minéraliser la biomasse lignocellulosique, ces organismes ont la capacité de dégrader des molécules potentiellement toxiques libérées lors de ce processus. Leur système de détoxication comprend différentes familles multigéniques dont les glutathion transférases. Ces enzymes ubiquitaires, sont regroupées en différentes classes dans le règne fongique, certaines d’entre elles étant étendues chez ces champignons. Dans ce contexte, l’objectif principal de cette thèse consistait à appréhender les fonctions des glutathion transférases de la classe Omega (GSTOs) étendue chez Trametes versicolor, un champignon de pourriture blanche. Une approche biochimique et structurale a été menée sur neuf protéines produites de façon recombinante. Dans un premier temps, une caractérisation enzymatique de ces isoformes a été réalisée à l’aide de substrats synthétiques montrant une similarité des propriétés catalytiques. Puis, à partir d’une banque de molécules pures et de mélanges complexes issus de différentes essences forestières, une méthode de screening à haut débit a permis d’identifier des ligands potentiels de ces enzymes. La résolution de la structure tridimensionnelle de trois isoformes a démontré l’état homodimérique de ces protéines et l’implication de deux sites de fixation dans la reconnaissance de ces ligands : le site H (présent dans chaque monomère) et le site L (à l’interface du dimère). Par exemple, l’isoforme TvGSTO3S est capable de fixer dans son site H plusieurs hydroxybenzophénones, mais également un flavonoïde, la dihydrowogonine. Dans ce dernier cas, cette interaction avec un ligand naturel issu d’extraits de bois de merisier a été démontré par une approche de cristallographie d’affinité. D’autre part, des expériences de co-cristallisation ont permis de détecter deux molécules d’un autre flavonoïde, la naringénine, dans le site L de l’isoforme TvGSTO6S. Enfin, une interaction spécifique impliquant les sites H et L de l’isoforme TvGSTO2S a été démontrée avec l’oxyresvératrol. L’analyse structurale a révélé que les deux configurations du stilbène étaient liées à la protéine : la configuration transdans le site H et la configuration cisdans le site L. Ainsi, malgré une redondance fonctionnelle partielle, ces recherches ont démontré l’existence d’un spectre d’interactions spécifiques pour chaque isoforme testée. Le caractère étendu de la classe Omega indiquerait que ces enzymes seraient impliquées dans l’adaptation du champignon à son environnement. En effet, les ligands identifiés au cours de ces travaux suggèrent que les propriétés « ligandines » des TvGSTOs joueraient un rôle dans la détoxication des produits issus de dégradation du bois.

Abstract:

Wood decaying fungi play an important role in the carbon cycle by participating in the recycling of organic matter. In addition to their ability to mineralize lignocellulosic biomass, these organisms have the ability to degrade potentially toxic molecules released during this process. Their detoxification system involves several multigenic families including glutathione transferases. These ubiquitous enzymes are grouped into several classes in the fungal kingdom, some of them are widespread in these fungi. In this context, the main objective of this thesis was to understand the functions of glutathione transferases of the Omega class (GSTOs) extended in Trametes versicolor, a white rot fungus. A biochemical and structural approach was led using nine recombinant proteins. Firstly, enzymatic characterization of these isoforms was performed using synthetic substrates, the obtained results demonstrating a similarity of catalytic properties. Then, using a library of pure molecules and another one of complex mixtures from different forest species, a high throughput screening method was applied to identify potential ligands for these enzymes. The resolution of the three-dimensional structure of three isoforms demonstrated the homodimeric state of these proteins and the involvement of two binding sites in the recognition of these ligands: the H site (present in each monomer) and the L site (at the dimer interface). For example, the isoform TvGSTO3S is able to bind several hydroxybenzophenones in its H site, but also a flavonoid, dihydrowogonin. In this case, this interaction with a natural ligand derived from wild-cherry tree extract was demonstrated by an affinity crystallography approach. On the other hand, co-crystallization experiments detected two molecules of another flavonoid, naringenin, in the L site of the isoform TvGSTO6S. Finally, a specific interaction involving the H and L sites of the isoform TvGSTO2S was demonstrated with oxyresveratrol. Structural analysis revealed that the presence of  both configurations of the stilbene in the protein: the transconfiguration in the H site and the cisconfiguration in the L site. Thus, despite partial functional redundancy, this research demonstrated the existence of a specific pattern of interactions for each tested isoform. The expansion of the Omega class could indicate that these enzymes are involved in the adaptation of the fungus in its environment. Indeed, the ligands identified during this work suggest that the “ligandin” properties of TvGSTOs play a role in detoxifying wood degradation products.

Seminar: Normand C.

Séminaire, lundi 17 sept. 10h30. Lieu ANSES LSV Domaine de Pixérécourt, Bât. E. Malzéville.

Dr Anne-Cécile Normand

Laboratoire de parasitologie/Mycologie de la Pitié Salpêtrière, Paris

« Utilisation de la spectrométrie de masse de type MALDI ToF pour l’identification des champignons. Développement d’une application collaborative d’identification en ligne. »