Valorisation

Contexte —

Notre contexte économique et social est marqué par une perte tendancielle des emplois industriels, ce qui résulte de la délocalisation des moyens de production vers les pays à plus faibles coûts de main d’œuvre. Le maintien durable de notre niveau de vie implique la mise en œuvre d’une politique ambitieuse d’innovation et de valorisation des travaux de recherche. Cela passe par une meilleure articulation entre notre première mission, la recherche pour la production de connaissances scientifiques, et nos autres missions dont la formation, l’expertise, l’innovation et la valorisation.

La valorisation des travaux de recherches doit conduire à un impact économique et déboucher directement ou indirectement sur des produits et des nouveaux procédés utilisables par les partenaires des travaux réalisés qu’ils soient industriels ou bien représentants de la puissance publique impliqués dans la valorisation de nos ressources naturelles.

Il faut donc mieux appréhender les besoins présents et futurs de notre écosystème industriel, la filière bois, en concevant tout ou partie de nos projets de recherche de manière à les positionner explicitement dans une démarche de valorisation.



Stratégie 

Le Labex ARBRE a donc explicitement prévu de conduire des actions de valorisation en suscitant une démarche de co-construction de projets éligibles aux financements du Labex. Cela se traduit par (i) l’implication dans ARBRE des acteurs de la R&D de la filière forêt-bois publique et privée (ONF, CNPF, CRIT Bois, Pôle Fibres) (ii) par l’engagement de produire des outils d’aide à la gestion forestière, de nouveaux procédés et produits bio-sourcés y compris des brevets (iii) par une politique active d’incitation à la valorisation au travers de l’appel d’offre à projets annuel du Labex.

L’analyse des projets soutenus en 2012 (4 projets) ,2013 (3 projets) et 2014 (6 projets) montre qu’ils représentent 27% des crédits engagés, qu’ils couvrent bien les domaines de valorisation ciblés mais que la démarche de co-construction avec les utilisateurs peut être améliorée.

Pour progresser vers cet objectif de co-construction et donc d’implication plus forte des partenaires de R&D, le comité exécutif a consulté les acteurs du Labex impliqués dans la valorisation et fait évoluer les termes de l’appel à projet 2015. Les projets de valorisation sont à présent éligibles au financement de projets interdisciplinaires, la catégorie la mieux dotée

 

Les projets soutenus —

Projets Innovant

  • CLIMATRUF : Improving water management and effect of cultural techniques on soil truffle mycelium, truffle production and soil water balance: pilot experiences toward adaptation of truffle orchards to climate variations
  • QUALIDAR : Estimation de la qualité des bois ronds et des troncs d’arbre par LiDAR
  • EXPERT-SFM : Long-term EXPansion of the FrEnch foRests: causal processes and Tools to support Sustainable Forest Management

 

Projets Incitatif

  • BILJOU-WEB : Déploiement national et international d’un outil d’aide au diagnostic du risque sécheresse sous climat futur

  • OBUP : Optimisation des méthodes de bioindication par les plantes de la qualité des sites forestiers : transfert vers la gestion forestière et la mise en place de dispositifs expérimentaux
  • DEVPAD1: Développement de dendromètres automatiques à faible coût

  • CONTROLTRUFMise au point du contrôle moléculaire de l’inoculum fongique dans le cadre de la licence truffe noire et sexage des plants truffiers produits par les licenciés
  • SILVAE BIOCLIMSOL : Création d’une plate-forme d’échanges entre deux outils climatiques complémentaires DIGITALIS et BIOCLIMSOL
  • ABRASTAN : Tannin / furanic based abrasive discs
  • MERULE : Mise au point d’une méthode moléculaire permettant d’identifier et de différencier les individus de la Mérule pleureuse, champignon décomposeur du bois
  • PROTCAR : Développement de modules protéiques (PROTeic CARriers) pour la modification de fibres végétales

 

KNOWLpartner logos