Un bel ouvrage sur les truffes …

truffes

Cet ouvrage est le fruit de près de quarante années de recherches sur les truffes. Il aborde le genre Tuber dans son ensemble. Il traite donc des truffes du monde, Europe, Asie et Amérique du Nord. Il décrit les différentes espèces, donne les caractères essentiels de leur écologie et traite ensuite de la paléogéographie et des relations existant entre les espèces des différents continents. Les différents aspects de la biologie du genre Tuber sont ensuite abordés : état symbiotique, génome, « brûlés », cycle sexué, nutrition carbonée et azotée, métabolisme secondaire, bactéries associées. Sont ensuite traitées les principales espèces comestibles et leur état de domestication dans une perspective historique. L’ouvrage intègre les nouvelles connaissances dans les itinéraires techniques des différents types de trufficulture en prenant en compte les progrès réalisés à la fois en Europe et en Australie. En annexe sont abordés des aspects plus techniques : mycorhization contrôlée, matière organique, eau, conduite de l’irrigation, changements climatiques, arômes artificiels. Ce livre est destiné à tous ceux qui s’intéressent aux truffes, scientifiques, ingénieurs et techniciens, trufficulteurs ou amateurs.

 

Réponses des perches de hêtre à l’ouverture de la canopée

Estelle Noyer a  le plaisir de vous convier à la soutenance de sa thèse intitulée: “Réponses des perches de hêtre (Fagus sylvativa L.) à l’ouverture de la canopée : approche multidisciplinaire et multi-échelle.

La soutenance aura lieu le vendredi 12 mai à 9h30 en Amphithéâtre A à AgroParisTech à Nancy.

Résumé :

L’ouverture de la canopée présente des avantages (disponibilité des ressources) mais aussi de nouvelles contraintes (vent, demande évaporative, etc.). Souvent étudié chez les semis, la dynamique de réponses est peu renseignée chez les grands arbres. Cette thèse vise à identifier les dynamiques de réponses à l’ouverture de la canopée chez des perches de hêtre dominées durant de longues périodes. L’approche adoptée est multidisciplinaire et multi-échelle, basée sur une analyse rétrospective de la croissance radiale et axiale, d’anatomie et de traits biomécaniques. Sous couvert, la compétition pour la lumière fait que les perches favorisent la croissance axiale devant la croissance radiale résultant en un élancement important. Par ailleurs, un tiers des perches s’affaisse. Après ouverture, l’élancement des perches présente un risque biomécanique : 15 sur 36 perches libérées ont été cassées par le vent deux ans après l’éclaircie. Pour se stabiliser face au vent, la croissance axiale des perches est diminuée pendant quatre ans après l’éclaircie tandis que la croissance radiale augmente et atteint un plateau après deux ans probablement à cause des limitations liées à la taille et à l’accès aux ressources. Les perches ayant une inclinaison initiale supérieure à 6° se redressent après l’éclaircie. La conductivité hydraulique potentielle du cerne augmente et se stabilise elle aussi après deux ans. Les dynamiques de réponses sont donc clairement spécifiques du trait étudié. Par ailleurs, l’approche intégrative a permis de mettre en évidence l’importance de la taille des individus dans les mécanismes de réponses : tandis que les semis modifient et la croissance et les propriétés des tissus, les perches se reposent sur l’ajustement de leur géométrie.
Mots-clés : Fagus sylvatica, croissance, biomécanique, anatomie, ouverture de la canopée, bois.

Symposium Regulation Redox regulation: Historical background and future developments

Faculté des sciences, Amphitheater 8, Vandoeuvre-lès-Nancy, Université de Lorraine

March 29-31, 2017

Redox regulation referred to as post-translational modifications affecting protein cysteine residues is of great importance for many biological processes. A milestone was the discovery in the 70s that photosynthesis is regulated at several entry points by such modifications. However, over the last decade, it has become obvious in all organisms that additional cellular functions and signaling pathways are controlled by redox changes, some of these being relevant for human health or microbial development and virulence. This redox biology symposium is the third of a series initiated in 2013 in Kaiserslautern followed by a second edition in 2015 already in Nancy. This edition will deal with redox regulation in eukaryote and bacterial systems with emphasis on plants as it is organized in the honor of Pr Jean Pierre Jacquot, who has made pioneering discoveries in this field and will officially retire in 2017.

CIAG — Une bioéconomique basée sur la forêt et le bois?

Screenshot 2016-09-26 16.37.43________________________________________________________

Jeudi 8 décembre 2016
Faculté des Sciences et Technologies
Vandoeuvre-lès-Nancy
Amphithéatre 8

L’Inra organise le 8 décembre 2016, à la Faculté des Sciences de Vandoeuvre-lès-Nancy, un Carrefour de l’Innovation Agronomique dédié à l’émergence d’une bioéconomie basé sur la forêt et le bois. Ce CIAg associe également AgroParisTech Nancy et l’Université de Lorraine, dans le cadre du LabEx ARBRE. Alors que la France est le premier pays européen en termes de production de bois (en valeur) sa balance commerciale reste en déficit chronique depuis des décennies (actuellement environ 6 Milliards d’euros par an). Dans ce contexte, le rapport plan Recherche Innovation 2025 pour la Filière Forêt Bois propose de nouvelles pistes novatrices, qui prennent en compte non seulement les nouveaux usages du bois, la place des services écosystemiques, mais également de nouvelles manières d’envisager les relations recherche-innovation dans ce secteur.

En particulier, les concepts développés autour de la bioéconomie, impliquant l’économie circulaire, et la valorisation en cascade des produits, sous-produits et des interactions non linéaires entre acteurs de a filière, offrent un cadre d’analyse renouvelé pour la filière. Le CIAg aura pour objectif de revisiter et d’illustrer les questions d’innovation liées à la gestion des ressources forestières et aux usages du bois.

Les inscriptions (gratuites) seront ouvertes courant Octobre.
Pour plus d’infos..

A vos agendas : colloque annuel du LabEx ARBRE le 18 octobre 2016

ARBRE organise son colloque annuel qui se tiendra le 18 octobre 2016 au centre INRA Nancy-Lorraine.  Les projets multidisciplinaires arrivés à échéance, les projets de valorisation sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets conjoint du RMT FORCE et ARBRE, les actions engagées suite au rapprochement du LIF et du BEF ainsi que les projets de culture scientifique et technique seront à l’honneur cette année.

Cliquez ici pour télécharger le programme détaillé : Colloque annuel ARBRE 2016_ programme finalScreenshot 2016-09-26 09.36.06

Colloque Annuel — LabEx ARBRE

 

 

Salle de conférence du Centre INRA de Nancy à Champenoux

17 novembre 2015
08h30 – 18h00

Ce colloque a pour principal objectif de faire le point sur les projets multidisciplinaires financés lors de l’appel à projets 2012 du Labex. Il s’agira de souligner et de discuter des résultats les plus marquants obtenus par les différentes équipes du Labex et ce pour l’ensemble des domaines d’activités du Labex (Recherche, Valorisation, Formation-Dissémination).

Pour le programme détaillé veuillez cliquer ici – Programme

Le génome du chêne séquencé

Chêne givré
Des équipes de recherche de l’Inra et du CEA viennent de séquencer le génome du chêne pédonculé (Quercus robur). Il s’agit du premier séquençage pour une espèce du genre Quercus très largement répandu dans l’hémisphère nord. Ces travaux permettront notamment de mieux comprendre les mécanismes d’adaptation des arbres aux variations environnementales et fourniront des éléments pour anticiper leurs réponses au changement climatique. Ils font l’objet d’un premier article publié dans la revue en libre accès Molecular Ecology Resources, avant une publication finalisée des résultats dans les prochains mois. Pour plus d’info, lire le communiqué de presse de l’INRA.