CiTIQUE

Recrutement d’un Ingénieur Projet pour le programme de recherche participative CiTIQUE Grand Est

Lieu : Laboratoire Tous Chercheurs de Nancy, Centre Inra Grand Est – Nancy, commune de Champenoux

Prise de poste : au plus tard en septembre 2018

Type : CDD Ingénieur d’Etude niveau 2 de la fonction publique

Salaire : 2100 € brut (en fonction de l’expérience)

Durée : 12 mois temps-plein (renouvellement possible)

Inclus dans le programme national CiTIQUE, CiTIQUE Grand Est ambitionne de faire travailler ensemble des chercheurs et des acteurs de la société civile intéressés par les tiques et les maladies qu’elles transmettent, notamment la maladie de Lyme. CiTIQUE un programme multi-partenarial qui implique différents laboratoires de l’INRA (Maisons-Alfort, Nancy) mais aussi d’autres structures académiques (Université de Lorraine, ANSES, VetAgroSup). Il mobilise des partenaires facilitateurs (Laboratoire d’Excellence ARBRE, Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Nancy-Champenoux) dont le rôle est d’animer le programme et le réseau des acteurs (chercheurs, médecins, patients, professionnels de la forêt, de l’agriculture et de la nature, citoyens, enseignants, élèves).

Comptant sur la mobilisation de tous, CiTIQUE Grand Est a lancé une collecte d’information et de tiques sans précédent à l’échelle du territoire régional, matériel indispensable pour pouvoir lever nombre de verrous scientifiques actuels, et ce sont les acteurs de la société civile eux-mêmes, qui vont pouvoir participer à l’analyse de ces échantillons dans le cadre de stages de recherche qui seront organisés dans les locaux du laboratoire Tous Chercheurs de Nancy.

Pour la première fois, encadrés par des chercheurs, les citoyens vont pouvoir participer à l’effort de recherche, depuis la construction des questions jusqu’à l’interprétation des résultats en passant par l’observation, l’échantillonnage et l’expérimentation.

Pour permettre le déploiement de CiTIQUE Grand Est, un appel à candidature est lancé visant à conforter l’équipe projet par le recrutement d’un Ingénieur Projet.

Descriptif du programme et de ses acteurs

Principales missions

La personne recrutée prendra en charge la gestion du projet pilote CiTIQUE Grand Est. Responsable du suivi administratif et financier du projet, elle organisera et veillera, en concertation avec l’équipe projet, au bon déroulement des différentes étapes du projet dont 1) la co-construction des questions de recherche et des protocoles d’échantillonnage,

2) la collecte d’informations et l’analyse statistique de ces données, 3) la collecte massive des tiques fixées en région Grand Est et la constitution d’une tiquothèque, 4) l’organisation de stages de recherche courts (2-3 jours) ouverts au public dans le laboratoire de recherche Tous Chercheurs de Nancy et 5) et la communication large autour des résultats du projet.

Profil du candidat

• Diplôme Bac + 5 à Bac + 8 en biologie ou microbiologie

• Maîtrise des outils d’analyse moléculaire, d’analyse de données d’écologie et d’analyses statistiques

• Grande autonomie et prise d’initiative, curiosité et créativité

• Expérience en gestion de projet

• Qualités relationnelles, goût pour le travail en équipe ou en réseau, compétences pédagogiques et capacités à vulgariser

• Bonne maîtrise écrite et orale de la langue française, aisance rédactionnelle

Une première expérience ou un intérêt prononcé pour les sciences participatives et/ou la médiation scientifique est souhaité

#MT180

Un grand bravo à Nathalie Carol, de l’UMR SILVA et du CEREFIGE, pour son 1er Prix du Public lors des finales de Ma Thèse en 180 s de l’Université de Lorraine. Un belle récompense pour un beau projet du LabEx ARBRE en partenariat avec l’Office National des Forêts, AgroParisTech, l’INRA et l’Université de Lorraine.

DZeiAlAWAAY9YJa.jpg-large DZeXJOKWkAAQWT9

Un bel ouvrage sur les truffes …

truffes

Cet ouvrage est le fruit de près de quarante années de recherches sur les truffes. Il aborde le genre Tuber dans son ensemble. Il traite donc des truffes du monde, Europe, Asie et Amérique du Nord. Il décrit les différentes espèces, donne les caractères essentiels de leur écologie et traite ensuite de la paléogéographie et des relations existant entre les espèces des différents continents. Les différents aspects de la biologie du genre Tuber sont ensuite abordés : état symbiotique, génome, « brûlés », cycle sexué, nutrition carbonée et azotée, métabolisme secondaire, bactéries associées. Sont ensuite traitées les principales espèces comestibles et leur état de domestication dans une perspective historique. L’ouvrage intègre les nouvelles connaissances dans les itinéraires techniques des différents types de trufficulture en prenant en compte les progrès réalisés à la fois en Europe et en Australie. En annexe sont abordés des aspects plus techniques : mycorhization contrôlée, matière organique, eau, conduite de l’irrigation, changements climatiques, arômes artificiels. Ce livre est destiné à tous ceux qui s’intéressent aux truffes, scientifiques, ingénieurs et techniciens, trufficulteurs ou amateurs.

 

Réponses des perches de hêtre à l’ouverture de la canopée

Estelle Noyer a  le plaisir de vous convier à la soutenance de sa thèse intitulée: “Réponses des perches de hêtre (Fagus sylvativa L.) à l’ouverture de la canopée : approche multidisciplinaire et multi-échelle.

La soutenance aura lieu le vendredi 12 mai à 9h30 en Amphithéâtre A à AgroParisTech à Nancy.

Résumé :

L’ouverture de la canopée présente des avantages (disponibilité des ressources) mais aussi de nouvelles contraintes (vent, demande évaporative, etc.). Souvent étudié chez les semis, la dynamique de réponses est peu renseignée chez les grands arbres. Cette thèse vise à identifier les dynamiques de réponses à l’ouverture de la canopée chez des perches de hêtre dominées durant de longues périodes. L’approche adoptée est multidisciplinaire et multi-échelle, basée sur une analyse rétrospective de la croissance radiale et axiale, d’anatomie et de traits biomécaniques. Sous couvert, la compétition pour la lumière fait que les perches favorisent la croissance axiale devant la croissance radiale résultant en un élancement important. Par ailleurs, un tiers des perches s’affaisse. Après ouverture, l’élancement des perches présente un risque biomécanique : 15 sur 36 perches libérées ont été cassées par le vent deux ans après l’éclaircie. Pour se stabiliser face au vent, la croissance axiale des perches est diminuée pendant quatre ans après l’éclaircie tandis que la croissance radiale augmente et atteint un plateau après deux ans probablement à cause des limitations liées à la taille et à l’accès aux ressources. Les perches ayant une inclinaison initiale supérieure à 6° se redressent après l’éclaircie. La conductivité hydraulique potentielle du cerne augmente et se stabilise elle aussi après deux ans. Les dynamiques de réponses sont donc clairement spécifiques du trait étudié. Par ailleurs, l’approche intégrative a permis de mettre en évidence l’importance de la taille des individus dans les mécanismes de réponses : tandis que les semis modifient et la croissance et les propriétés des tissus, les perches se reposent sur l’ajustement de leur géométrie.
Mots-clés : Fagus sylvatica, croissance, biomécanique, anatomie, ouverture de la canopée, bois.

Symposium Regulation Redox regulation: Historical background and future developments

Faculté des sciences, Amphitheater 8, Vandoeuvre-lès-Nancy, Université de Lorraine

March 29-31, 2017

Redox regulation referred to as post-translational modifications affecting protein cysteine residues is of great importance for many biological processes. A milestone was the discovery in the 70s that photosynthesis is regulated at several entry points by such modifications. However, over the last decade, it has become obvious in all organisms that additional cellular functions and signaling pathways are controlled by redox changes, some of these being relevant for human health or microbial development and virulence. This redox biology symposium is the third of a series initiated in 2013 in Kaiserslautern followed by a second edition in 2015 already in Nancy. This edition will deal with redox regulation in eukaryote and bacterial systems with emphasis on plants as it is organized in the honor of Pr Jean Pierre Jacquot, who has made pioneering discoveries in this field and will officially retire in 2017.